Trang Hoang, Ph.D.

Distinctions

  • Prix, Murray Margarit Memorial Award, Société de recherche sur la Leucémie et le Lymphome du Canada, 2010
  • Prix d’excellence en enseignement de la Faculté de Médecine pour la création de l’Option Biologie des Systèmes, 2010 (prix collectif avec Martine Raymond, Sylvie Mader et les chercheurs de l’IRIC)
  • Chaire de recherche du Canada en différenciation cellulaire et en génétique des leucémies aiguës, 2004-2011
  • Chercheure boursière senior, Fonds de recherche en santé du Québec, 1994-1997
  • Scientifique invitée, National Cancer Institute, National Institutes of Health, États-Unis, 1992-1993
  • Chercheure boursière, Institut national du cancer du Canada, 1987-1993
  • Boursière postdoctorale, Leukemia Research Fund, Royaume-Uni, 1982
  • Boursière postdoctorale, European Molecular Biology Organization, 1980-1982
  • Boursière, Fonds de recherche sur les lymphomes malins, 1976-1980

Formation

  • Stage postdoctoral avec E. A. McCulloch, Ontario Cancer Institute, Toronto, Ontario, 1983-1985
  • Stage postdoctoral avec H. Waldman, University of Cambridge, Royaume-Uni, 1980-1982
  • Ph. D. cum laude avec N.N. Iscove, Université de Lausanne, 1980
  • Certificat de biochimie, Université de Lausanne, Suisse, 1975
  • Diplôme de pharmacien, Université de Lausanne, Suisse, 1972

Appui à la recherche

  • Fondation Cole
  • Institut de recherche de la Société canadienne du cancer
  • Instituts canadiens de recherche en santé
  • Société de leucémie et lymphome du Canada
  • Société de recherche sur le cancer
  • Soutien à des initiatives internationales de recherche et d’innovation (SIIRI), Ministère du développement économique, innovation et exportation du Québec
  • Fonds de recherche du Québec – Santé 

Trang Hoang et son équipe ont établi pour la première fois que la collaboration entre trois oncogènes, SCL, LMO1 et NOTCH1 avec une voie de signalisation, le pré-TCR, suffisent pour transformer des pro-thymocytes normaux en cellules souches leucémiques. En effet, ses premiers travaux de recherche ont démontré que les cellules leucémiques, en dépit de leur apparence homogène, sont en fait organisées en hiérarchie selon laquelle une sous-population rare de précurseurs a pour rôle de maintenir l’ensemble des cellules leucémiques, établissant ainsi les premiers fondements du concept de cellules souches leucémiques, considérées maintenant comme cibles thérapeutiques prometteuses. Ses travaux actuels visent à définir les mécanismes moléculaires par lesquels les oncogènes perturbent des réseaux moléculaires dans les cellules hématopoïétiques, induisant ainsi un état pré-leucémique et la progression vers la leucémie.

La multidisciplinarité étant une approche qu’elle a toujours privilégiée, Trang Hoang continue d’exercer un premier rôle dans l’établissement de collaborations qui permettent à des scientifiques de différentes disciplines de faire équipe dans le cadre de projets conjoints. Elle est un des membres fondateurs de l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) où elle dirige l’unité de recherche en hématopoïèse et leucémie.

En plus de ses activités de recherche, elle est très impliquée dans la formation des étudiants et stagiaires post-doctoraux qui constituent les scientifiques de demain, autant par l’encadrement personnalisé qu’elle leur fournit que par ses activités de direction du programme d’études supérieures en Biologie moléculaire, Faculté de médecine, Université de Montréal. En outre, elle siège au Conseil d’administration du Fonds de Recherche du Québec – Santé.

Suivez l'IRIC

Logo UdeM