Benjamin Kwok, Ph.D.

Prix et honneurs

  • Bourse de nouveau chercheur, Instituts de recherche en santé du Canada, 2012-2017
  • Chercheur Junior, Fonds de la recherche en santé du Québec, 2010-2012
  • Bourse postdoctorale Merck, 2004-2007
  • Outstanding Senior Award in Chemistry, 1997
  • Diplômé Summa cum laude des facultés en biochimie et en chimie, 1997
  • Bourse estivale de recherche de la Howard Hughes Medical Institute, 1996

Formation

  • Formation postdoctorale en compagnie de Tarun Kapoor, Université Rockefeller, New York, 2002-2008
  • Ph. D., Université Yale, New Haven, 1997-2002
  • Baccalauréat ès sciences, State University of New York at Stony Brook, New York, 1994-1997

Appui à la recherche

  • Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
  • Fondation canadienne pour l’innovation
  • Fonds de la recherche en santé du Québec
  • Institut de recherche de la Société canadienne du cancer
  • Instituts de recherche en santé du Canada

Lorsque Benjamin Kwok a entrepris ses études doctorales à l’Université Yale en 1997, il était fasciné par l’idée d’utiliser des composés chimiques à titre comme des moléculaires pour étudier des questions biologiques. Pendant ses études supérieures, il a caractérisé plusieurs produits naturels bioactifs qui ciblent l’une des voies majeures de signalisation pro-inflammatoire et qui inhibent la machinerie responsable de la dégradation des protéines, soit le protéasome.

Benjamin Kwok a ensuite poursuivi sa formation postdoctorale par l’étude de la division cellulaire à l’Université Rockefeller où sa recherche combinait son expertise en biologie chimique et d’autres domaines de la science, notamment la biochimie des protéines, la biophysique des molécules simples et la microscopie à haute résolution. Fort de cette approche multidisciplinaire, il a contribué grandement à notre compréhension actuelle du moteur moléculaire qu’est la kinésine mitotique Eg5; une protéine essentielle dans l’assemblage de fuseaux.

En inhibant la formation de fuseaux mitotiques, on bloque la division cellulaire. Puisque le cancer est une maladie provoquée par la division incontrôlable des cellules, les protéines nécessaires à l’assemblage de fuseaux constituent des cibles chimiothérapeutiques intéressantes. Au sein de l’IRIC, les travaux de recherche de Benjamin Kwok sont axés sur la compréhension de la fonction de ces protéines au niveau moléculaire et de leur contribution à l’assemblage de fuseaux. Il espère que ce domaine de recherche mènera en définitive au développement de stratégies de traitement améliorées contre le cancer.

Suivez l'IRIC

Logo UdeM